Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
didier-kilimandjaro.com

didier-kilimandjaro.com

Menu
ASCENSION DE L'ANETO 3404m

ASCENSION DE L'ANETO 3404m

Sommet de l'Aneto

Sommet de l'Aneto

 

   Glaciers de l'Aneto:  Photos prises depuis le Port de Vénasque

  

                 
  Situation:
L'Aneto ( en catalan et en occitan gascon Pic d'Aneto, en espagnol Aneto ) est le point culminant des Pyrénées avec 3404m. Il est situé en Espagne dans la Province de Huesca
au nord de l’Aragon Il fait partie du Massif de la Maladeta dont il constitue l’extrémité sud. Il se situe administrativement dans la commune de Benasque, au nord-est de la province de Huesca, en Espagne.
L'Aneto est le plus haut sommet des Pyrénées culminant à 3404m en Espagne. C'est une randonnée dure et longue (plus de 13km en boucle avec 2504m de dénivelé positif et naturellement la traversée du plus grand glacier des Pyrénées.

Difficultés :
Sans être difficile cette rando est exigeante et demande une bonne  préparation, voire même l'aide d'un guide ou accompagnateur pour les moins entraînés d'entre-vous.
 Deux passages peuvent s'avérer délicats :
 - le glacier : il faut s'adapter à son aspect qui fluctue en prévoyant de s'encorder.
 - le Pas de Mahommet : court passage exposé plus impressionnant que difficile.

Equipement recommandé :
- piolet et crampons quasiment indispensables.
- chaussures étanches, et guêtres appréciés.
- bâtons de marche très utiles.
- baudrier et corde pour les 2 passages du Glacier et du Pas de Mahommet.
- une paire de lunette solaire très performante (l'idéal ce sont les lunettes de glacier) pour limiter l'exposition des yeux au rayonnement intense accentué par la neige.
- crème solaire indispensable!

L'ascension:
Du Plan de l'Estan ( 1900m ) 15mn de bus sont nécessaire pour démarrer l'ascensionun et atteindre le refuge de la Rencluse après seulement une heure de marche.

L'ascension est peu balisée et par conséquent plutôt difficile. Elle nécessite des crampons pour la traversée du glacier. Eric et moi avons réalisé le trek avec notre guide accompagnateur de Saint Lary Hubert.

La première étape est l'arrivée au refuge de la Rencluse; en espagnol el refugio de la Renclusa, est un refuge des Pyrénées espagnoles situé au pied du Massif de la Maladeta, à 2 140 m d'altitude, dans la vallée de l'Esera. C'est le point de départ pour les excursions vers les sommets de la Maladeta, des Monts Maudits et de l'Aneto, point culminant des Pyrénées.

Aujourd'hui, le refuge offre environ 110 places et est l'un des plus grands des Pyrénées. Il est gardé de fin juin à fin septembre, et ouvert en période de ski les fins de semaine.
Après une courte nuit, le départ est prévu pour 5h du matin.
Nous savons que la journée sera longue; comptez pour l'aller et retour environ 13h de marche.

Le glacier:

D'une superficie d'environ 3km² ce glacier est le plus grand des Pyrénées.
Cette prise de vue date de la fin juin, période à laquelle la chaleur et le soleil n'ont pas encore produit leurs effets au point d'en dégrader la surface. De sorte qu'il est probable que l'encordement ne sera pas nécessaire. Par contre dès la fin juillet il serait très imprudent de négliger les règles de sécurité.
Comme son homologue au Vignemale, ce glacier a déjà été meutrier.
Au loin je pense que vous devriez avoir reconnu la silhouette de l'Aneto.

Pas de Mahommet :

Pour pimenter la fin de l'ascension un dernier passage aérien entre le sommet et l'antécime se dresse devant nous;
Le fameux pas de Mahommet peut décourager certains randonneurs; cette courte aréte ( ouverte sur un vide impressionnant de chaque coté ) nécessite quelques pas d'escalade cotés II et peut effectivement donner le vertige; ne pas se décourager et utiliser les cordes pour s'assurer.
Le seul vrai souci est la promiscuité avec les autres montagnards, mais quel spectacle arrivé au sommet.



                          Cramponnage au pied du glacier

Le Sommet:

Le sommet de l'Aneto est probablement l'un des plus décoré. Outre la grande croix, juste dans notre dos, cette vierge semble veiller sur le paysage espagnol qui s'étire à ses pieds. Un second icône religieux en bois se trouve protéger par ce petit abri métalique de profil au premier plan.
Vous remarquerez au fond l'indispensable signal géodésique.





Superbe panorama du sommet du toit des Pyrénées.
La récompense est à la hauteur de nos espérances.

Le temps de prendre une collation, nous restons une dizaine de minutes avant d'attaquer la descente.